Soutenir la recherche

   Fouad LAFDIL

  PhD, MCU,
  fouad.lafdil@inserm.fr


Étude du rôle des lymphocytes T dans l'initiation à partir de cellules souches cancéreuses et dans la progression des Carcinomes Hépatocellulaires


 

Thématique

Le carcinome hépatocellulaire (CHC) est la troisième cause de décès liée au cancer. La plupart des CHC (environ 90%) surviennent sur des foies cirrhotiques et progressent dans un contexte inflammatoire. Malgré des progrès sensibles dans le diagnostic et les stratégies curatives du CHC, son incidence ne cesse d'augmenter dans les pays industrialisés et le pronostic des patients atteints de CHC avancé reste très défavorable. Le concept des cellules souches cancéreuses (CSC) a récemment suscité l'intérêt des scientifiques en raison de leur implication dans les processus d'initiation et de croissance tumorale. Cependant, les mécanismes par lesquels l'expansion des CSC est initiée ne sont pas clairs, notamment au cours du CHC.

Le foie peut être considéré comme un organe immunitaire car il contient une grande variété de cellules de l'immunité. Il contient également un compartiment de cellules progénitrices hépatiques (CPH) qui est activé au cours des atteintes hépatiques sévères sous le contrôle de la réponse inflammatoire. Dans le foie, les CPH participent au processus régénératif et sont également présentes dans les CHC. Différentes cellules immunitaires sont fréquemment observées dans le microenvironnement du CHC et des études récentes ont identifié un rôle de l'IL-17 produite par la sous-population de lymphocytes Th17 dans de nombreuses maladies chroniques du foie (cirrhose, hépatite virale ou maladie alcoolique notamment). La présence de L'IL17 était associée à un mauvais pronostic du CHC et nous avons récemment montré que cette cytokine jouait un rôle pro-inflammatoire et pro-fibrogène dans le foie.

Nos objectifs sont de:

  • Déterminer si et comment les lymphocytes Th17 et l'IL-17 sont impliqués dans la tumorigenèse hépatique en favorisant la transformation des CPH résidents en CSC
  • Caractériser les mécanismes par lesquels le CHC échappe à la réponse immunitaire anti-tumorale
  • Identifier les mécanismes impliqués dans la résistance du CHC aux traitements anticancéreux actuels


Membres de l'équipe

  • Arthur Brouillet, PhD, MCU
  • Imène Gasmi, Doctorante
  • Camilia Machou, Doctorante
  • Benoît Rousseau, MD, Doctorant

Collaborations

  • Julien Calderaro, INSERM U955 Eq18, Service d'anatomie et de cytologie pathologiques - CHU Henri Mondor
  • Bruno Clément, INSERM U1241, INRA U13411 - CHU Rennes
  • Bin Gao, Laboratory of Liver Diseases - National Institute on Alcohol Abuse and Alcoholism - National Institutes of Health
  • Alain Luciani, INSERM U955 Eq18, Service d'imagerie médicale - CHU Henri Mondor